Satisfecit d’un long travail de partenariat

Le gouvernement guinéen a adopté le Jeudi 5 avril 2018 sa politique nationale de l’eau. C’est l’épilogue d’un long processus de concertation lancé sous la houlette du Ministère de l’hydraulique de la Guinée, avec l’appui technique et financier de de l’UICN et du CCRE/CEDEAO.

Atelier de validation de la politique nationale de l'eau

Le Partenariat pour la Gouvernance environnementale en Afrique de l’Ouest (PAGE) a été mis en place pour accompagner les Etats de la sous-région à améliorer, entre autres, les cadres juridique et institutionnel de la gouvernance environnementale. Et c’est à cet effet que les acteurs du programme ont entamé de nombreuses démarches auprès d’acteurs nationaux et régionaux pour discuter des problématiques environnementales et leur apporter l’assistance technique et financière nécessaire.

En Guinée, cette assistance a pris de nombreuses formes avec l’accompagnement de projets de restauration et protection des ressources naturelles en Haute Guinée dans les régions de Kankan et de Faranah. En outre, le PAGE s’est investi à l’élaboration d’une politique nationale de l’eau en Guinée eu égard à l’importance des ressources en eau et des écosystèmes associés et au caractère transfrontalier de ces ressouces. Pour M. Maxime Somda, Coordonnateur du PAGE, le défi au départ était grand : « faire un état des lieux de la gestion des ressources en eau de la Guinée a été le premier challenge qu’il a fallu relever. Et fort heureusement quand nous avons obtenu les premiers résultats de ce travail, nous avons été réconfortés d’aller de l’avant avec l’initiative. L’engagement des autorités et des techniciens guinéens a été un atout qui a permis d’aboutir à l’adoption de cette politique de l’eau ».

L’adoption de cette politique nationale de l’eau de la Guinée est un satisfecit pour tous les acteurs qui se sont investis depuis de longs mois et c’est également une victoire au profit du « château d’eau de l’Afrique »

En encadré :

La politique nationale de l’eau de la Guinée comprend quatre orientations stratégiques :

·       Orientation stratégique 1 : Recentrer et organiser les missions des acteurs institutionnels et le cadre normatif du secteur l’eau autour des principales fonctions de gestion des ressources en eau

·       Orientation stratégique 2 : Organiser  la gestion des ressources en eau selon les principes GIRE et particulièrement les principes de subsidiarité et de gestion par bassin hydrographique

·       Orientation stratégique n°3 : Faire de l’eau une source de santé et de bien-être social  en assurant d’une part la couverture totale de la demande en eau potable des populations des villes et des campagnes et d’autre part les demandes en eau des principaux secteurs de production

·       Orientation stratégique n°4: Faire de l’eau, un facteur de paix, de solidarité et de coopération internationale et transfrontalière entre en particulier les Etats de la sous-région ouest-africaine

Go to top